Coronavirus : émission spéciale du samedi 9 mai

09 mai 2020 - 2077 vues
Télécharger le podcast

Ce samedi 9 mai c'est la dernière émission en confinement, on vous donne donc plein d'infos concernant le déconfinement qui commence lundi ! Avec :

- Bruno Noury, maire de l'Ile d'Yeu

- Carole Charuau, conseillère municipale et départementale

Mise à jour : Le Préfet de la Vendée a sorti un communiqué de presse juste après la fin de l'émission pour prolonger les interdictions d'accès à l'île. Certaines revendications des intervenants de l'émission sur ce sujet, notamment au début, sont donc confirmées.

➡️ Bruno Noury déplore le manque de gestion de crise au niveau de la Préfecture avec laquelle il avait été convenu que l'accès à l'île soit réservé aux islais pendant encore un petit moment, comme ce fut le cas pendant le confinement, pour préparer au mieux les aménagements sanitaires. Finalement, hier en conférence de presse le Préfet a annoncé l'ouverture de l'île à tous, ce qui va à l'encontre de ce qui était prévu, M. le Maire demande donc que cette erreur soit réparée (elle l'a été à la fin de l'émission).

➡️ M. le Maire rappelle que nous avons besoin de nous protéger au maximum pour ne pas se retrouver cet été avec une multiplication des cas. La bonne conduite à tenir c'est les gestes barrières, le virus va très probablement revenir sur l'île, mais l'important sera de le circonscrire très vite : "si on prend trop de libertés, on met tout le monde en danger". On rappelle que les services de santé locaux ne pourront pas faire face à une soudaine augmentation des cas de Covid-19 sur l'île.

➡️ Concernant les traversées (pour les islais et les professionnels autorisés donc), les catamarans de la Compagnie Yeu Continent vont reprendre, à un rythme réduit : 1 aller/retour le matin et le soir, les lundi, mercredi et vendredi (plus d'infos sur le site de la compagnie). Privilégiez les réservations sur internet ou par téléphone (au 02 51 49 59 69) pour limiter les déplacements et les contacts, les guichets seront tout de même ouverts. Carole Charuau rappelle que toutes ces mesures ne sont pas contre les résidents secondaires, les apparentés insulaires ou les touristes à la journée, mais bien pour pouvoir se préparer un maximum. Elle note également que les islais qui se déplaceront sur le continent pourront aussi ramener le virus, il faut donc voir déjà comment cela se passe, et si toutes les précautions qui seront mises en place seront suffisantes et bien respectées, ce sera un bon test de déconfinement local.

➡️ Pour l'ouverture des plages, ce n'est pas finalisé, mais la demande faite par la Mairie a été réitérée ce matin. Bruno Noury insiste sur le fait que le combat contre le virus ne se fait pas sur plage, mais bien dans le respect des gestes barrières, et que si la Préfecture ne répond pas favorablement à cette demande, il prendra un arrêté municipal dès lundi pour ouvrir les plages et prendra ses responsabilités. Plusieurs règles ont été prévues pour répondre aux contraintes sanitaires : 

- Les rassemblements seront limités à 10 personnes et il faudra laisser plus de 5m entre chaque groupe de personnes.

- Les WC chimiques installés sur les plage seront fermés, mais pas ceux avec un point d'eau (comme aux Sabias ou aux Vieilles)

- les fontaines à eau seront fermées

- Les regroupements à l'intérieur des cabanes seront à éviter (sauf si vous êtes issus du même foyer de confinement), restez plutôt à l'extérieur mais toujours à moins de 10 personnes

- Bien sûr les gestes barrières sont à respecter dans toutes les circonstances.

Même chose pour les bois et les sentiers côtiers "il faut évacuer les problèmes qui n'en sont pas" souligne M. le Maire qui préfère se concentrer sur les questions importantes.

➡️ De leur côté les commerçants sont prêts, grâce notamment aux guides édités par les différents ministères et fédérations. Ils ont instauré une ligne de conduite commune entre eux avec les différentes règles sanitaires, il faudra bien les respecter.

➡️ Hier le Préfet Maritime de l'Atlantique a autorisé les sorties nautiques, vous pourrez donc aller à la pêche en mer ou faire de la voile, mais attention à bien respecter les gestes barrières, il y a une certaine promiscuité sur les pontons du port de plaisance. Sur ce point Bruno Noury regrette que les marins n'aient pas pu avoir accès à leur bateau quelques jours avant le déconfinement pour le préparer comme il l'avait demandé "on passe du tout confiné au tout ouvert, ça ne permet pas de gérer les chose comme elles devraient être et ça m'énerve un peu". Avec le prolongement de l'arrêté préfectoral, les personnes non détentrices de la carte insulaire ne pourront pas venir sur l'île avec un bateau personnel.

➡️ Pour la reprise des cours, les enseignants sont prêts. Pour le périscolaire, nous vous invitons à réécouter l'interview d'hier avec Florence Guitton, directrice du service jeunesse. Carole Charuau assure que la Mairie mettra tout en oeuvre dans la mesure du possible pour garder vos enfants si vous travaillez, et indique qu'un courriel a été envoyé à tous les parents, vérifiez qu'il ne se trouve pas dans vos messages indésirables.

➡️ Du côté du complexe sportif, les salles restent fermées mais seuls les sports individuels sont autorisés, Lionel Girard sera sur place pour vérifier.

➡️ Enfin, les associations vont pouvoir reprendre leurs activités (sauf le sport collectif) mais en se limitant à 10 personnes, en mettant du gel hydroalcoolique ou du savon + point d'eau à disposition des bénévoles et en respectant les gestes barrière. Si votre association dépend d'une fédération, renseignez-vous sur d'éventuelles préconisations.

⚠️ Prochaine émission lundi 11 mai, jour du déconfinement.

Commentaires(1)

Connectez-vous pour commenter cet article
reduval, il y a 3 semaines
Bonjour Le maire semble penser que les propriétaires de résidences secondaires ne sauraient pas respecter les règles sanitaires. Ceux qui sont arrivés mi mars n'ont diffusé le virus ni sur l'ile ni sur toute la côte ouest (tous les indicateurs sont au vert ) Leur interdire l'accès au moment du déconfinement, alors que les passages entre l'ile et le continent reprennent, c'est désigner des coupables a priori. Il a été proposé au maire de contrôler la température au moment de l'embarquement, de demander le confinement pendant 15 jours pour les nouveaux entrants, de créer une carte "résidents secondaires" pour contrôler l'accès etc. etc. Toutes mesures propres à garantir la sécurité sanitaire sur l'ile. Les résidents secondaires ne sont pas irresponsables au point de ne pas prendre les mesures adéquates. Le maire par ailleurs ne respecte pas ses engagements publics pris sur Neptune "de ne pas créer de différence entre les populations quand les passages en bateau reprendraient". Mensonge ou faiblesse? Nous aimons l'Ile d'Yeu et ses habitants, nous y avons investi et y venons depuis des dizaines d'années et le maire feint de l'ignorer en supposant notre "dangerosité". C'est bien triste Monsieur le Maire. Reprenez vous