Coronavirus : émission spéciale du samedi 28 mars

28 mars 2020 - 3014 vues
Télécharger le podcast

Point d'info quotidien sur l'épidémie de coronavirus sur l'Ile d'Yeu pour ce samedi 28 mars 2020 avec :

- Bruno Noury, maire de l'Ile d'Yeu

- Carole Charuau, conseillère municipale et départementale

- Dr Marc-Antoine Larvor, président de la Commission Médicale d'Établissement à l'hôpital de l'Ile d'Yeu, représentant de l'équipe médicale

Pas le temps d'écouter ? Voici un résumé de la situation :

➡️ A ce jour, 3 évacuations sanitaires pour des cas sévères confirmés de covid-19 ont été réalisées, dont 1 est malheureusement décédé hier à l'hôpital de Nantes. Une évacuation pour un cas suspect à été réalisée hier soir vers le CHD Vendée, en attente des résultats.

➡️ Pour l'instant, il n'y a plus de patients suspectés covid-19 à l'hôpital local, mais environ une vingtaine de personnes sont confinés à domicile sous surveillance constante. L'hôpital local dispose de 8 tests réservés aux soignants au cas où l'un d'eux auraient des symptômes alarmants.

➡️ Les EHPAD ont été livrés en masques. Un résident est en attente de résultat d'analyse covid-19, mais, à priori, serait négatif.

➡️ Selon Bruno Noury, la reprise massive du travail dans le BTP n'est pas souhaitable sur l'Ile d'Yeu pour les raisons évoquées hier. Son appel à d'ailleurs été entendu par le cabinet du Premier Ministre qui promet de s'entretenir avec le Préfet de la Vendée. Des dispositions particulières sont espérées.

➡️ Toujours pour le BTP : Le guide pratique prévu par les fédérations et l'État n'étant toujours pas sorti, le chômage technique peut donc être obtenu. De plus, VM Matériaux serait encore fermé la semaine prochaine, ce qui ouvre également droit au chômage car les entreprises ne pourront plus s'approvisionner.

➡️ Suite à la publication hier d'un arrêté préfectoral autorisant (seulement) 16 marchés en Vendée à continuer, M. le Maire s'interroge sur les critères de sélection. Celui de Port-Joinville réunit, selon lui, de meilleures conditions sanitaires qu'un marché couvert d'une ville comme Challans ou La Roche sur Yon, pourtant autorisés.

Réponses à des questions d'auditeurs :
➡️ J'habite en bordure d'un bois ou d'une plage, ais-je le droit d'y aller vu que ceux-ci sont interdits ?
 NON, c'est interdit pour tout le monde. Vous vous exposez à une sanction.

➡️ Vu que les pêcheurs plaisanciers n'ont pas le droit de sortir en mer, ni aller voir leur bateau, peut-on organiser une ronde pour surveiller les bateaux ?
 OUI, des surveillances sont effectuées par les autorités du port de plaisance. Par ailleurs, si certains d'entre vous ont un chauffage sur leur bateau (pourtant interdit) et ne l'ont pas éteint ou ont un doute, contactez le port de plaisance au plus vite pour éviter un risque d'incendie.

➡️ A combien de temps avons-nous droit pour rendre visite à une personne vulnérable ?
 Le plus court possible, moins vous serez en contact avec une personne vulnérable, moins vous aurez de chance de possiblement la contaminer. Surtout pas de contact physique ! Respectez scrupuleusement les gestes barrières.

Commentaires(1)

Connectez-vous pour commenter cet article
Claude85, il y a 5 mois
M. le Maire : soyez concis et positif, comme vous l'avez été lors de l'arrêt des navettes. Ne passez pas votre temps a donner vos états d'âme, ou a raconter vos ennuis administratifs. Prenez des décisions claires sans avoir peur des responsabilités, comme en autorisant le marché ! L'émission est trop longue pour son contenu. Il faut se calquer sur l'excellente communication, nette et transparente, des soignants ou des gendarmes. Merci ! On compte sur vous dans ce moment difficile, comptez sur nous.