Trottinettes, gyropodes, hoverboards... Quelles sont les règles ?


30 septembre 2021 - 1472 vues

Fleurissant depuis quelques années en ville, les Engins de Déplacement Personnel Motorisés (ou EDPM) sont également présents sur l'Ile d'Yeu, mais connaissez-vous bien la règlementation ?

En 2020, la Sécurité Routière a recensé en France 7 morts et 774 blessés, soit une augmentation de 40% par rapport à l'année précédente. A l'Ile d'Yeu, pas d'accidents graves mais quelques chutes ont été observées, l'occasion de rappeler les règles de déplacement souvent méconnues, ainsi que les amendes que vous risquez :

- Conduite interdite aux enfants de moins de 12 ans (135 € pour les parents)

- Port du casque et d'un vêtement ou équipement rétro-réfléchissant obligatoires (135 €)

- Écouteurs et casque audio interdits (35 €)

- Assurance obligatoire (3750 €)

- Transport de passagers interdit (35 €)

- Conduire sur un trottoir est interdit (35 €)

- Votre engin ne doit pas dépasser les 25 km/h (1500€)

- Équipement obligatoire : avertisseur sonore, freins, dispositifs rétro-réfléchissants, feux avant et arrière (11 €)

Attention, les trottinettes électriques disposant d'un siège sont considérées comme des véhicules au même titre que des scooters, il est donc obligatoire de les immatriculer.

Ces règles sont uniquement valables pour les EDPM, les autres engins non motorisés (trottinettes, rollers, skateboards...) sont assimilés à des piétons et doivent circuler uniquement sur les trottoirs (les adultes comme les enfants, sans limite d'âge) à une allure modérée.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article