Covid-19 : émission spéciale du vendredi 5 mars 2021

05 mars 2021 - 2703 vues
Télécharger le podcast

Le virus de la Covid-19 gagne du terrain cette semaine sur l'Ile d'Yeu ! Retrouvez toutes les informations sur la situation sanitaire locale comme tous les vendredis, avec :

- Carole Charuau, première adjointe et conseillère départementale

- Dr Pierre Viguier, médecin généraliste responsable du centre de vaccination

Résumé de l'émission :

➡ Cette semaine, une centaine de tests ont été effectués (PCR en grand majorité) et pas moins de 21 cas positifs ont été découverts ! Il s'agit essentiellement du variant anglais, sans formes graves et sur des patients âgés de 15 à 65 ans. La transmission se fait principalement dans les familles.

En plus de ces tests, 70 autres ont été réalisés entre hier et aujourd'hui pour des cas contact, les résultats sont attendus à partir de ce soir. Le Dr Pierre Viguier insiste sur l'importance d'un dépistage très rapide en cas d'apparition de symptômes pouvant évoquer le coronavirus.

Carole Charuau rappelle que le CCAS peut mettre des bénévoles à disposition des familles confinées afin d'effectuer leurs courses, il faut téléphoner au 02.28.12.91.36.

➡ Concernant la vaccination, les doses Pfizer hebdomadaires ont été délivrées (24 doses en primo-injection, et 24 autres pour la deuxième injection de personnes vaccinées en février). Pour le vaccin AstraZeneca, ce sont 120 doses qui sont disponibles pour le mois de mars. Une deuxième permanence téléphonique sera d'ailleurs ouverte car il reste de la place dans les rendez-vous pour ce vaccin, ce sera mercredi 10 mars de 14h à 18h au 02.51.26.08.02. Pour rappel, le vaccin AstraZeneca est réservé aux personnes de plus de 50 ans, et en priorité à celles présentant des comorbidités. Le Dr Pierre Viguier s'agace de tous les changements de la part de l'État sur les tranches d'âge à vacciner, il regrette également de ne "pas être franchement soutenus par l'ARS sur le plan de l'AstraZeneca" et préfère avancer le plus possible dans la vaccination.

➡ Lundi c'est la rentrée, y aura-t-il des mesures particulières ? C'est la question que se posent bon nombre d'auditeurs... Pas de changement pour l'instant, annonce Carole Charuau, aucune disposition de la Préfecture, ni de l'Éducation Nationale pour l'instant. Des dépistages ne sont pas non plus prévus. Elle appelle les parents à faire preuve de vigilance et de ne pas mettre les enfants à l'école s'ils présentent des symptômes, même légers. Cela pourrait mettre en péril des classes entières et entrainer la mise en œuvre de protocoles assez lourds.

➡ Pour limiter la propagation du virus, Pierre Viguier et Carole Charuau rappellent les bons gestes et reflexes à adopter :

- Se laver les mains régulièrement.

- Porter le masque (il est d'ailleurs toujours obligatoire sur tout le département, même à l'extérieur).

- Garder une distance entre les personnes et respecter le couvre-feu.

- Se faire tester au plus vite dès l'apparition de symptômes pouvant évoquer le coronavirus et s'isoler en attendant les résultats.

- Rester confiné si on est testé positif.

➡ Pour finir, la première adjointe salue les commerces qui ont annoncé leur fermeture en raison d'une ou plusieurs contaminations, "au moins on est au courant et ça évite aux rumeurs de s'amplifier, ce n'est pas une maladie honteuse !"

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article