Déconfinement : émission spéciale du lundi 18 mai

18 mai 2020 - 1731 vues
Télécharger le podcast

Deuxième semaine de déconfinement à l'Ile d'Yeu, retrouvez toutes les informations du jour avec :

- Bruno Noury, maire de l'Ile d'Yeu

- Carole Charuau, conseillère municipale et départementale

Résumé de l'émission :

➡️ Tout d'abord, pour les sorties en mer de pêche et plaisance, elles sont autorisées depuis ce week-end. Cependant quelques règles sont à respecter : il faut rester dans un rayon de 100km du domicile (lieu de confinement) et ne pas ramener des gens de l'extérieur. Il est permis d'être plusieurs sur un bateau mais il faudra respecter les gestes barrière et porter un masque. Pour ceux qui souhaiteraient simplement aller voir leur bateau, le port de plaisance autorise seulement une personne.

➡️ Les compagnies maritimes se préparent à l'ouverture de l'île à l'extérieur pour le 25 mai. Les navires seront limités à la moitié de leur capacité et le masque y est obligatoire, ainsi que dans les gares. Le seul point d'inquiétude concerne les arrivées, il ne faudra pas s'agglutiner près de la porte de sortie comme à l'habitude, restez assis et laissez les personnes le plus près de la porte sortir en premier. Autre point important, la gestion des bagages : évitez les attroupements dans cette course à celui qui attrapera sa valise le premier ! Bruno Noury espère que ces changements pourront peut-être faire que les gens se respectent plus entre eux. Carole Charuau annonce que des contrôles de gendarmerie seront réalisés dans les gares de l'île d'Yeu et Fromentine donc ayez bien vos papiers et justificatifs de domicile. Il est également à noter que la climatisation des navires de la Compagnie Yeu-Continent ne renouvelle pas l'air interieur, donc pas de possibilité de propager le virus.

➡️ Concernant les réouverture prochaine des bars et restaurants, Bruno Noury regrette qu'ils n'aient pas pu ouvrir avant pour la population locale afin de tester les règles sanitaires mises en place, mais l'autorisation aurait été trop dure à avoir. On ne sait pas quand ils vont pouvoir ouvrir et surtout quelles seront les conditions... la seule chose qui est quasiment sûre c'est que la capacité des établissements sera réduite, or à l'île d'Yeu les salles sont souvent petites, l'idée de créer des terrasses déportées et excentrées contribuera donc à la vie économique et à l'étalement des gens dans l'espace public.

➡️ Sur la saison touristique, M. Le Maire redoute un manque de touristes à la journée, mais compte sur la force des résidents secondaires qui n'attendent que de pouvoir revenir dans leur maison et profiter de l'île. Il faudra absolument respecter les gestes barrière, répète Bruno Noury, les habitants doivent montrer l'exemple et tout le monde doit se les approprier, c'est une manière de respecter l'île d'Yeu.

➡️ L'arrêté Préfectoral restreignant l'accès à l'île a été attaqué au tribunal par une personne résidant secondaire qui voulait à tout prix se rendre dans sa maison, mais celle-ci a été déboutée. A ce sujet, Bruno Noury mentionne une récente publication de France 3 : "c'est du grand n'importe quoi cet article, ce n'est surtout pas l'esprit qu'il faut donner ! Il faut de la convivialité et de l'amitié, l'Ile d'Yeu est accueillante et il faut retrouver vraiment ce bien vivre ensemble et ne pas regarder l'autre avec défiance".

Commentaires(1)

Connectez-vous pour commenter cet article
Rotka, il y a 2 semaines
Bonjour, Ne serait-il pas possible de faire tester avec prise de température les passager qui embarquent à Fromentine comme le font beaucoup d'entreprises de voyage et autres. Ce serait une façon de rassurer les passagers et les habitants de l'île. Merci pour votre réponse Caroline Méra