Coronavirus : émission spéciale du vendredi 7 août

08 août 2020 - 1396 vues
Télécharger le podcast

Première émission spéciale du mois d'août ! Toutes les informations sur l'épidémie de Covid-19 à l'Ile d'Yeu comme tous les vendredis. Avec aujourd'hui :

- Carole Charuau, 1ère adjointe et conseillère départementale

- Dr Isabelle Alix, coordinatrice du centre de santé local

Résumé de l'émission :

➡️ Commençons par la situation sanitaire : Pas de nouveaux cas positif avéré. Le dépistage massif de l'ARS a commencé hier, 550 personnes ont pu se faire tester (450 avaient pris rendez-vous). Il reste beaucoup de place pour ce vendredi, donc n'hésitez pas ! Carole Charuau avoue être un peu déçue de la faible affluence, vu la capacité d'environ 1500 tests/jour et la présence de plus de 30.000 personnes sur l'île.

MàJ Samedi 08/08 : 476 personnes ont été prélevées vendredi, ce qui porte le nombre de dépistages à plus de 1000.

➡️ Suite à l'arrêté du Ministère de la Santé paru le 25 juillet dernier, les sapeurs-pompiers professionnels et volontaires, les secouristes des associations agréées de sécurité civile, les aides-soignants et les étudiants en médecine sont désormais autorisés à effectuer des tests PCR. Le Centre de Santé de l'Ile d'Yeu est donc a la recherche d'une personne pour effectuer des tests, et d'une autre pour s'occuper de l'administratif. En effet, la capacité actuelle de l'équipe médicale (débordée également par les pathologies "estivales") ne peut pas excéder 10 tests/jour, il s'agira là d'augmenter cette capacité, car si le grand dépistage révèle quelques cas positifs, il faudra tester tous leurs cas contact, ce qui peut aller très vite, précise le Dr Alix. Le poste administratif devra s'occuper d'une ligne téléphonique spéciale Covid, car l'hôpital et le cabinet médical sont débordés de questions en tous genre. Pour postuler, contactez l'Hôpital Local au 02.51.26.08.00.

➡️ Concernant les tests sur les eaux usées, contrairement à la semaine dernière où le résultat était négatif, quelques traces du virus ont été observées. Il est trop tôt pour en tirer des conclusions, il faudra attendre d'autres tests (ils sont réalisés tous les lundis) pour suivre l'évolution. Néanmoins, ceci confirme que le virus circule toujours sur l'île et qu'il faut continuer à respecter les gestes barrières. Ces tests sont effectués à la station d'épuration, ils incluent donc toutes les habitations qui sont reliées au tout-à-l'égout (environ 2/3 des maisons).

➡️ Quant aux gestes barrières ils sont en général bien respectés sur l'Ile d'Yeu, même s'il y a toujours quelques récalcitrants. La mairie réfléchit a rendre le masque obligatoire sur le port, comme c'est le cas dans plusieurs centre-villes (celui des Sables d'Olonne par exemple) car il y a beaucoup de monde, mais avoue que ce sera compliqué de le faire respecter de sanctionner. Carole Charuau incite donc la population à mettre le masque d'elles-mêmes quand les rues sont bondées, et même quand vous participez à de petits rassemblements. Le problème des gestes barrières c'est la nuit, il y a des rassemblements (souvent des jeunes fortement alcoolisés) sans protections, le forces de l'ordre seront donc beaucoup plus présentes. On le voit au niveau national, les virus circule de plus en plus chez les jeunes.

➡️ Quid des plages ? De forts coefficients de marées arrivent, la commune se laisse encore une semaine pour réfléchir a une éventuelle fermeture des plages pendant les marées hautes. En effet, la mer montera plus haut qu'à l'habitude donc les personnes seront plus proches les unes des autres.

➡️ Pour finir, l'aide financière pour les étudiants post-bac dont nous avions déjà parlé, ne sera distribuée qu'en septembre, car il faut pouvoir présenter son certificat de scolarité (qui n'est délivré qu'à la rentrée...).

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article