Coronavirus : émission spéciale du vendredi 18 septembre

18 septembre 2020 - 1321 vues
Télécharger le podcast

Comme chaque vendredi midi, faisons un point sur la crise sanitaire mondiale de la Covid-19 à l'échelle locale en compagnie de Bruno Noury, maire de l'Ile d'Yeu. Voici le résumé :

➡️ Tout d'abord, le nombre de cas positifs semble diminuer, on compte maintenant environ une personne testée positive chaque semaine, avec peu ou pas de symptômes. Mais le nombre de dépistages effectués par l'équipe médicale diminue également.

➡️ Contrairement à cette diminution, les traces de la présence du virus dans les eaux usées sont cette semaine quatre fois supérieures à la semaine passée ! Rien d'alarmant pour autant, la présence du génome du Covid-19 est passée de 1.500 à 5.800 eq/l, alors qu'à Paris au plus fort de l'épidémie elle est montée à 1.000.000 eq/l. Mais vu que le virus est détecté dans les selles avant la déclaration des symptômes, faut-il craindre une reprise épidémique dans les jours qui arrivent ? Selon Bruno Noury "ça reste des petites quantités, mais elles augmentent", ce qui veut dire que le virus circule toujours activement et que cet indicateur est à surveiller de près.

Comme annoncé la semaine dernière, l'Ile d'Yeu fait maintenant partie du réseau Obépine qui travaille avec des stations d'épurations de toute la France pour faire la corrélation entre la présence du virus et le nombre de cas avérés, pour ainsi pouvoir prédire un éventuel rebond de l'épidémie.

➡️ Du côté des écoles, pour l'instant pas de cas avéré ou suspicieux de coronavirus parmi les élèves ou les professeurs. Les enseignants ont échangé avec l'équipe médicale pour mettre en place un protocole sanitaire en cas de suspicion. Les lycéens sont par ailleurs priés de bien respecter le port du masque dans les transports (voir émission de la semaine dernière).

➡️ Avec la fin de la saison estivale, c'est l'heure du bilan pour le système de terrasses déportées mis en place avec la réouverture des bars et restaurants le 2 juin. Les retours d'expérience sont tellement positifs que la municipalité souhaite réitérer cette installation pour l'été prochain, néanmoins "nous ne sommes pas les seuls à décider, il faut se concerter et il y aura surement quelques ajustements à faire" annonce Bruno Noury.

➡️ Enfin, malgré cette pandémie, les Journées Européennes du Patrimoine se dérouleront ce week-end, n'hésitez pas à consulter le programme des visites et animations.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article