Coronavirus : émission spéciale du vendredi 14 août

14 août 2020 - 1853 vues
Télécharger le podcast

Les dernières nouvelles de la crise sanitaire à l'Ile d'Yeu pour ce vendredi 14 août 2020, avec aujourd'hui :

- Carole Charuau, première adjointe et consseillère départementale

- Dr Marc-Antoine Larvor, médecin généraliste et président de la CME de l'hôpital local

Voici le résumé :

➡️ Commençons par la situation sanitaire : jeudi 6 et vendredi 7 aout, l'ARS a procédé à un dépistage massif à l'Ile d'Yeu. En tout 995 personnes se sont faites testées et 6 cas sont revenus positifs, dont 3 issus du même foyer. Ces six personnes sont jeunes (moins de 25 ans) et asymptomatiques. La procédure de contact tracing a aussitôt été lancée et a permis d'identifier entre 50 et 80 individus. L'hôpital local, déjà très occupé par les urgences d'été, a donc du tripler sa capacité de tests en faisant appel à une réserve sanitaire composée de médecins en retraite ou en vacances sur l'île. Sur les 4 premiers jours de la semaine ce sont dont entre 100 et 120 tests qui ont été effectués révélant 3 nouveaux cas positifs, également jeunes et avec peu de symptômes.

Le Dr Larvor juge la situation sous contrôle car il n'y a pour l'instant pas eu d'hospitalisation, ni d'évacuation sanitaire pour du Covid-19. Pour lui la seule explication de l'augmentation de cas chez les jeunes est due au manque de respect des gestes barrières, notamment la nuit. Le dépistage a permis de faire une photographie de la circulation du virus à un instant T, "En extrapolant les chiffres, on peut penser qu'il y aurait 120 à 150 personnes porteuses du virus actuellement sur l'île" annonce-t-il. Cependant, on observe que les gestes barrières sont très efficaces car il n'y a pas eu d'augmentation significative de cas chez des personnes au-dessus 25 ans.

➡️ Cette semaine, les analyses des eaux usées n'ont révélé aucune trace du virus contrairement à la semaine passée. Carole Charuau signale que c'est un indicateur à prendre sur le long terme car les prélèvement sont effectués chaque lundi à la station d'épuration, qui prend uniquement en compte les habitations reliées au tout-à-l'égout (environ 70% des maisons).

➡️ De plus en plus de communes obligent à porter le masque des les centre-ville et rues fréquentées, mais à l'Ile d'Yeu, les élus, forces de l'ordre et médecins ont conclu qu'il fallait faire appel à la responsabilité de chacun, en précisant qu'il était quand même fortement recommandé dans les endroits très fréquentés. Aussi, il n'y aurait pas assez de moyens humains pour surveiller et verbaliser toute la population. Selon la première adjointe, cette obligation entrainerait également un climat délétère. "Il faut que les gens prennent conscience que ce masque protège la personne qui le porte, mais aussi les autres".

➡️ Attention ! Les gestes barrières ne sont pas très bien respectés dans les cafés, car deux établissements ont reçus une mise en demeure de la préfecture. Ce serait dommage que les commerces ferment en pleine saison car les clients ne respectent pas les consignes sanitaires.

➡️ Sur les plages, en raison des grandes marées prévues du 19 au 23 août (surtout en fin d'après-midi, il est recommandé de ne pas y aller ou de privilégier les grandes plages pour pouvoir mieux respecter les règles de distanciation physique.

➡️ La rentrée approchant, un protocole de mesures sanitaires est sorti, "il est très allégé", rapporte Carole Charuau, qui en profite pour rappeler aux parents que la date limite d'inscription de leur enfant à la cantine est ce soir !

➡️ Questions d'auditeurs :

- Pourquoi n'y a-t-il pas d'ambassadeurs de santé dans les bateaux ? Ce n'est pas possible, dans les NGV on est obligé de rester assis pendant la traversée et il n'y a que deux ambassadeurs. Ils sont présents aux arrivées des bateaux et également sur la marché

- Dois-je continuer à prendre ma température tous les matins ? Selon le Dr Larvor ça ne parait pas pertinent, la proportion de cas asymptomatiques étant très élevée. Même si vous êtes positif, la température ne montera que si vous avez de la fièvre.

- Si je suis testé positif, aurais-je le droit de sortir ? L'isolement n'est pas obligatoire, ce n'est pas punissable par la loi, mais un isolement de quatorze jours est très fortement recommandé. L'ancien presbytère de Saint-Sauveur a d'ailleurs été mis à la disposition de personnes voulant s'isoler de leur famille, il a pour l'instant servi deux fois, pour des personnes contact qui sont maintenant parties.

➡️ A part la crise sanitaire, Carole Charuau déplore l'irrespect de certains plaisanciers au mouillage aux abords des plages de l'île, qui vidangent les eaux usées de leur bateau directement dans la mer. Cette pollution a entrainé l'interdiction de commercialisation des moules de l'Ile d'Yeu et peut faire fermer les plages pour pollution. Le port de plaisance a toutes les infrastructures nécessaires pour vider et nettoyer les cuves d'eaux usées pour tous types de bateaux.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article