Les vieux fourneaux

17 octobre 2018 - 235 vues

Eddy Mitchell, Pierre Richard et Roland Giraud incarnent Pierrot, Mimile et Antoine, trois amis d’enfance de 70 ans, qui ont bien compris que le seul moyen de ne pas mourir, c’était de vieillir. Ils se retrouvent donc lors des obsèques de la femme d’Antoine, Lucette, qui avait caché une vieille histoire d’adultère à son mari. Il découvre ça et décide de partir régler cette histoire en Toscane, sans rien dire à personne. Pierrot, Mimile et Sophie, la petite fille d’Antoine enceinte jusqu’au cou jouée par Alice Pol, se lancent alors à sa poursuite pour l’empêcher de commettre un crime passionnel pour une histoire qui s’était passée 50 ans auparavant.

À l’origine, Les Vieux Fourneaux c’est une bande dessinée scénarisée par Wilfrid Lupano et dessinée par Paul Cauuet, qui a connu un gros succès puisqu’elle s’est vendue à plus d’un million d’exemplaires. Le réalisateur Christophe Duthuron réalise ici son premier long-métrage en adaptant la BD, avec Lupano au scénario. La BD est vraiment chouette, pleine d’humour et d’humanité, elle parle de la vieillesse, mais toujours avec beaucoup de joie et de bienveillance. Il me semble que vous pouvez la trouver à la bibliothèque de l’Ile d’Yeu. Tout ça contribue à avoir des attentes élevées quant au film, surtout avec Pierre Richard, Eddy Mitchell et Roland Giraud dans le rôle des trois fourneaux.

Le film est plutôt sympathique, on rigole, c’est peut-être un peu trop mou et gentillet mais on passe quand même un bon moment.

Fanny

Projections au Ciné Islais

Jeudi 18 octobre : 15h00

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article