Pêche à pied de nouveau autorisée à l'Ile d'Yeu !


02 mai 2019 - 8009 vues

MàJ du 12 juillet 2019 : Les dernières analyses effectuées par Ifremer montrent une baisse du taux de toxines en-dessous du seuil sanitaire (160 µg/kg), autorisant de nouveau la pêche à pied des coquillages et leur consommation.

Pour rappel, la pêche à pied récréative des Coquilles Saint Jacques est strictement interdite toute l'année sur la commune, tout comme les activités de baignade, de ramassage et de consommation des coquillages sur les plages du Cours du Moulin et des Roses.


MàJ du 1er juillet 2019 : Les dernières analyses réalisées ne montrent pas d'amélioration, la pêche à pied est donc toujours interdite.


Suite aux dernières analyses réalisées par l’Agence Régionale de Santé, la pêche à pied récréative à l'Ile d'Yeu est INTERDITE jusqu'à nouvel ordre, suite à la mise en évidence d'un taux de toxines lipophiles supérieur au seuil sanitaire (175,6 µg/kg au lieu de 160 µg/kg).

Ces toxines, produites par le phytoplancton Dinophysis, peuvent, à forte dose, provoquer une intoxication chez le consommateur de coquillages contaminés : Les effets apparaissent 30 minutes à 12h après ingestion, avec des symptômes tels que de la diarrhée, des douleurs abdominales et/ou des vomissements. Le rétablissement s’effectue généralement en 3 jours. Étant thermostables, les toxines ne disparaissent pas à la cuisson des coquillages.

Le Dinophysis, une espèce de microalgue présente naturellement sur l'ensemble des façades maritimes, sert de nourriture aux coquillages et leur sont indispensables afin d'assurer leur croissance et leurs caractéristiques gustatives. Il n'est pas rare qu'en période de fortes chaleurs, le développement de ces toxines est tel qu'il dépasse le seuil d'alerte fixé par la règlementation.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article